Expositions actuelles

Présentée jusqu’au 19 octobre 2019

La vallée de la Saint-François est alimentée par une immense étendue de hautes terres des Appalaches, de forêts, de fermes et de villes, du nord de la Nouvelle-Angleterre à la voie maritime du Saint-Laurent, d’une superficie de plus de 10 000 kilomètres carrés. Depuis la dernière ère glaciaire jusqu’à aujourd’hui, les cours d’eau naturels ont exercé une grande influence sur les migrations et le peuplement dans le sud du Québec. Cette exposition montre les nombreux rôles joués par les rivières dans le développement des villes et villages des Cantons-de-l’Est et invite à réfléchir sur l’avenir de la conservation de ce précieux patrimoine naturel. Cette exposition présente des images d’archives, des photographies de découvertes archéologiques récentes dans le bassin de la Saint-François ainsi que plusieurs artefacts de la collection de la Société historique de Stanstead.

L’exposition Cours d’eau de la Saint-François a été créée par le Réseau du Patrimoine Anglophone du Québec en collaboration avec le Musée de la Nature et des Sciences de Sherbrooke et adaptée par le Musée Colby-Curtis.

2017-2019

Willbur Aaron Reaser (1860-1942) était un artiste-peintre états-unien originaire de l’Ohio qui a étudié à San Francisco ainsi qu’à Paris. Ses oeuvres ont été exposées tant en France qu’aux États-Unis et il était célèbre pour sa spécialisation dans la réalisation de portraits. Reaser était un ami intime de la famille Colby, à qui il rendait souvent visite à Stanstead durant quelques semaines dans les saisons estivales. Cette exposition se penche tout particulièrement sur le regard intime que posait Reaser sur la vie et l’univers de la famille Colby dans la magnifique région du comté de Stanstead, ainsi que sur la résidence familiale Carrollcroft.

Exposition permanente

Notre exposition permanente offre aux visiteurs un aperçu du style de vie élégant dont ont joui plusieurs générations d’une importante famille frontalière d’origine américaine. Le docteur Moses French Colby fait ériger, en 1859, une imposante villa de style géorgien, construite avec du granite de Stanstead, qu’il nommera “Carrollcroft”. À l’intérieur de cette résidence, l’architecture et l’ameublement témoignent des origines familiales des Colbys remontant à la Nouvelle-Angleterre et reflète les modes de l’époque victorienne et de l’époque édouardienne. L’imposante présence architecturale de Carrollcroft sur la rue Dufferin reflète le statut de la famille Colby dans la communauté de l’époque. L’avocat et politicien Charles Carroll Colby succèdera à son père en 1863 et fera de Carrollcroft sa résidence principale jusqu’à sa mort en 1907. Il était un homme axé sur la famille, et Carrollcroft était la résidence familiale. Des tâches reliées à l’éducation des enfants et à l’entretien de la maison faisaient tout aussi partie du quotidien de la famille Colby que les nombreuses obligations sociales imposées aux individus de leur classe sociale. Encore aujourd’hui, Carrollcroft reflète cette double vocation.

La collection du Musée Colby-Curtis, hébergée dans Carrollcroft, compte environ 15 000 artéfacts provenant soit de la collection de la Famille Colby ou de la collection de la Société historique de Stanstead. Cette dernière inclut des artéfacts provenant de divers familles, organismes et entreprises de part et d’autre de la frontière Québec-Vermont. La plupart des salles de l’exposition permanente mettent en valeur des objets ayant appartenu à la famille Colby au cours des dix-neuvième et vingtième siècles.

Expositions à venir

Traverser les rivières

Exposition présentée du 5 octobre au 21 décembre 2019

Informations à venir.

Exposition virtuelle
Le Musée Colby-Curtis remercie le Musée Canadien de l’Histoire pour leur
contribution financière nous permettant de créer cette exposition
virtuelle pour le Musée Virtuelle du Canada.
Expositions antérieures