Histoires d’adoption

« La grange est le joyau du Musée Colby-Curtis. Nous avons adopté la diligence pour rendre hommage à Harry Isbrucker qui a tant fait pour la rendre vivante. » 

— Claude Lagacé & Paul Bannerman (Fondation Bannerman)

« Penny et John ont toujours vécu dans des maisons avec des horloges impressionnantes et ils sont ravis de perpétuer cette tradition avec l’adoption de l’horloge Porter Kimball. » 

— Penny Packard & John Logan

« Les membres de la Loge maçonnique Golden Rule n ° 5, une institution de Stanstead créée en 1803, sont heureux de soutenir le travail et la mission de la Société historique de Stanstead et du Musée Colby-Curtis. Nous saluons vos efforts pour préserver et promouvoir notre histoire locale! » 

— Golden Rule Lodge No. 5, Stanstead

« Services Financiers Terence Hawes Inc. est heureux de soutenir les organismes culturels, historiques et caritatifs des Trois villages, une communauté à laquelle il appartient depuis plus de quarante ans. » 

— Terence Hawes Financial Services Inc.

« À la suite de l’arrivée massive de loyalistes dans la région de la Baie Missisquoi pendant la guerre d’indépendance américaine, le général Haldimand veut ouvrir vers l’est une nouvelle région de colonisation (futurs Eastern Townships) afin de pouvoir concéder des terres aux nouveaux arrivants.

En 1783, Ithiel Towner, John Hall et James Carscallen, accompagnés de guides amérindiens abénaquis, ont le mandat de l’armée britannique d’explorer en canots la région à l’est du Lac Memphrémagog et faire rapport sur la topographie, le réseau hydrographique, la navigabilité des cours d’eau et leurs obstacles ainsi que la nature des terres riveraines, afin de voir si elles sont cultivables et habitables, tout en donnant des indications sur l’orientation et les distances approximatives parcourues.

L’expédition, en août et septembre 1783, dure 32 jours. Elle part du village abénaqui de St-François (sur le St-Laurent), remonte la rivière St-François et certains de ses affluents. Les explorateurs parcourent la rivière Magog, le lac Massawippi, la rivière Massawippi, la rivière Tomifobia jusqu’à la frontière américaine (parallèle 45°), le lac Memphrémagog et la Baie de Fitch. Leur rapport, A report of Mr. Ithiel Towner and Party who has just now return from the lakes Mosowipee and Memframagog, est présenté To His Excellency Commander in Chief à St-Johns [St-Jean] le 26 septembre 1783. »

Un grand merci aux généalogistes passionnées de la famille, Louise Lord et Sylvie Lord.

— Susan Copeland et Denis Lord en l’honneur d’Ithiel Towner (1742-1810), ancêtre de Denis (par sa grand-mère paternelle)

« Le Préceptoire n° 9 de Sussex a été constitué à Sherbrooke sous le Grand Prieuré Souverain du Canada en 1867. En tant qu’organisation maçonnique, il soutient la camaraderie fraternelle et la bienveillance. Il pratique et commémore les anciens rituels de la chevalerie chrétienne. »

— Sussex Preceptory #9

« Il n’y a pas d’endroit comme les Cantons-de-l’Est, ni de musée comme le Colby-Curtis! Je suis très heureux d’appuyer le programme Adoptez un artefact! »

— Matthew Farfan

« Cette visière nous rappelle l’importance de travailler dans des conditions sécuritaires. »

— Penny Packard

« Ce livre de comptes a appartenu à notre 7e arrière-grand-père, Daniel Curtis. Il est arrivé au Canada en 1800 avec son épouse Mary Aikin pour ensuite s’établir à Stanstead East, au Québec. » 

— Keira & Rya Curtis

« Les forces évoquent pour moi une vieille chanson française que je chante à mon fils depuis qu’il est né et dont le premier couplet qui va comme suit : « La laine des moutons, c’est nous qui la tondaine, la laine des moutons, c’est nous qui la tondons. Tondons, tondons, la laine des moutaines, tondons, tondons, la laine des moutons ». »

— Joseph Gaudreau-Latulippe

« Quelles vies, quels récits se cachent en cet album? »

— Julie-Ann Latulippe